Entraînement avec le champion du monde, Yohan Lidon !

0

À 33 ans, Yohan Lidon a accueilli son quatorzième titre de champion du monde à Monaco. Ce boxeur Lyonnais passe environ 4 heures par jour à s’entrainer.

 

Like Monaco : Quand as-tu débuté dans ce milieu ?
Yohan Lidon : J’ai commencé en 1998 les sports de combat. Comme presque tous les jeunes de ma génération j’étais fan de Bruce Lee, de Jean-Claude Van Dam et puis de tous les dessins animés dans lesquels il y avait ces pratiques. Dans cette même année, j’ai un ami qui avait une salle où il pratiquait le kick boxing, j’y suis allé, j’ai essayé et je suis littéralement tombé amoureux de ce sport.

L.M : À tu un modèle, un exemple ?
Y.L : Oui, c’est Zinedine Zidane. En 1998, lors de la coupe du monde, j’étais admiratif devant lui. Il m’a donné envie de m’adonner au sport par rapport à sa prestance sur le terrain. C’était un battant, il ne lâchait absolument rien.

L.M : Quelles sont les fréquences de tes entraînements ?
Y.L : Je m’entraîne deux fois par jour. Et ce, tous les jours sauf samedi ou dimanche (ça dépend quel jour je veux prendre en off). Durant mes jours de repose, je fais quand même un petit footing. Finalement, je m’exerce trois à quatre heures par jour.

L.M : Que ce passe-t-il quand tu es sur le ring ?
Y.L : Avant de monter, il y a toujours du stress, celui de mal faire ou de décevoir l’équipe, les gens autour de moi. Mon petit rituel est de penser à toutes ces personnes qui sont là pour moi, à tous ceux que j’aime. Ma force est de vouloir leur faire plaisir, les rendre fier et je fais tout pour. Puis quand la cloche sonne je ne me pose plus aucune question. J’y vais, je ne pense plus à rien. Lorsque je mets des K.O c’est particulier car je ressens de la joie une fraction de seconde mais après j’ai de la peine pour mon adversaire … mais c’est le jeu. En tout cas, je reste toujours positif, je me surpasse toujours et je me bats toujours. Mon mental est ma force sur le ring.

L.M : As-tu des futurs projets ?
Y.L : En matière de sport je veux encore tout gagner et aller toujours plus loin. Du côté “privé”, je souhaite ouvrir une salle de sport à Lyon. J’aimerais que les personnes puissent venir s’entraîner et essayer les sports de combat. Je veux un lieu où passionnés ou combattants, loisirs ou compétition trouvent leur place.

Après avoir obtenu son quatorzième titre de champion du monde sur le ring monégasque, Yohan va désormais pouvoir se reposer dans la ferme dans laquelle il vit et exercer son autre passion : la pêche. Peu banal pour un fighter, mais c’est ce qui fait toute son originalité … et son charme !

Share.

Leave A Reply

Translate »