Partager sur :

Un rugby royal en Principauté

0

Le Monaco Sevens a eu lieu ce week-end au Stade Louis II. Des qualifications pour les Jeux Olympiques brésiliens à la hauteur du rugby des pros.
Les Samoa qui été partis favoris du tournoi, ont été battu par les Espagnols en final. Tout à changer grâce à un essai marqué dans les dernières secondes, montant le score final à 22-19. Pourtant, il s’est passé des choses au Stade Louis II de Monaco. Après une excellente entame – 12-0 – les Espagnols ont vite été repris au score par les Samoans, qui ont inscrit deux essais en moins de deux minutes pour reprendre l’avantage à la pause. Quelques minutes plus tard, les Samoans remettaient la main sur le ballon et marquaient un nouvel essai. De quoi réveiller les Espagnols qui, en cinq minutes, ont complètement renversé le match jusqu’à cet essai final qui a envoyé l’équipe à Rio. Une sorte de magie espagnole. Avant d’arriver en finale, les espagnoles ont du battre les Russes qui avaient une équipe solide. Le Canada qui était aussi favori de cette compétition s’est fait éliminé par la Russie après un match très compliqué (12-14).

Vincent Romulus, explique le but de cette manifestation pour le Seven et Monaco

Ce monsieur a créé le Sevens en 2004. C’est après avoir joué 13 saisons de rugby aux côtés des semi-pros. Suite à son parcours professionnel il a atterrit dans la région et s’est rapproché de Monaco. Malgré un début difficile, il réussira avec son équipe à décrocher un titre de champions d’Europe en 2013. Aujourd’hui, la fédération a voulu organiser cet événement dans des buts précis. Même si l’équipe de Monaco ne peut pas participer à ces Jeux Olympiques à cause d’une obligation d’éligibilité (tous les joueurs doivent avoir un passeport monégasque ou être résident de la Principauté), ils sont entrés dans le projet il y a 1 an. Le bureau, voulait prendre une autre dimension qui était d’organiser les World Séries à Monaco*, de faire partie des 9 pays organisateur de ce grand tournoi (au côté de Singapour, Hong-Kong, Paris, Londres ou encore Edimbourg). Ils veulent également faire la promotion du rugby à Monaco avec ces qualifications pour les Jeux Olympiques. “Ça va être un beau coup de boost pour ce sport en Principauté. Et pourquoi pas donner des idées pour le 15” conclu Vincent Romulus.

Adrien, joueur du sept, s’est beaucoup amusé dans l’équipe d’organisation.

Les joueurs se sont consolés du jeu en participant activement à l’organisation de ces qualifications. Les rugbymen ont été sollicités pour mener à bien ces deux jours. Entre escorte jusqu’aux hôtels et divers rôles sur le terrain du Louis II, ils ont été au coeur de l’événement. Adrien, étudiant à l’Ecole de Journalisme de Nice, explique que c’est un réel plaisir pour eux de faire partie de cette équipe. “C’est du bénévolat. On voit de grandes équipes, qu’habituellement nous voyons à la télé. C’est top !”.

Adrien-Santucci-e1466504381388

Laisser une réponse