Partager sur :

L’Italien Marco Gallo remporte la MONACO EUROPA CUP

0

La baie de Monaco a réuni 230 régatiers, onze nationalités, cinq catégories et un vent de secteur Est montant jusqu’à 20 nœuds… Dimanche 4 décembre, la troisième et dernière journée de la Monaco Europa Cup a définitivement comblé les attentes des régatiers. 

ycm-monaco-laserCe weekend, ce sont les Laser Standard qui ont ouvert les hostilités, dimanche 4 décembre, en enchaînant trois manches sans fausse note. Malgré une ligne donnée largement favorable au bateau viseur, aucun régatier n’a tenté un départ bâbord. Une fois n’est pas coutume, c’est l’italien Marco Gallo, grand favori de l’épreuve, avec deux préparations olympiques (en 2012 et 2016), qui a dominé l’évènement de bout en bout suivi de son compatriote Nicolo Villa puis du russe Maxim Nikolaev. Un beau week-end de régate, placé également sous le signe de la famille et des retrouvailles ; à l’instar de Thierry Peyre, déjà présent il y a 17 ans lors de la dernière régate hivernale de Laser organisée à Monaco. Cet ancien régatier du Y.C.M. naviguait ce week-end en senior, tandis que ses enfants Manon et Théo débutaient en Laser 4.7. Preuve que cette série continue à former et séduire des générations de régatiers.

La fougue de la jeunesse
Les Laser 4.7 homme, régatiers les plus jeunes de l’épreuve ont en revanche donné du fil à retordre au comité de course multipliant les faux départs. Des rappels généraux à la pelle qui ont permis de faire le tri dans les rangs avec de nombreux disqualifiés sous règle noire. Francesco Viel remporte la victoire devant Alessandro Fornasari, suivi de Simone Scarpetta. Dans la même catégorie mais chez les femmes cette fois-ci, l’on retrouve Federica Cattarozzi en tête au classement général final.

Les filles au premier rang
yacht-club-monaco-laserEn Laser Radial, où filles et garçons naviguent ensemble, la gente féminine a fait jeu égale sur les deux premières manches du jour malgré les conditions musclées. La suprématie reste toutefois italienne puisque Guido Gallinaro s’empare de la première place, au nez et à la barbe de Paolo Giargia et Jacopo Scornaienghi. Au classement féminin, la suissesse Maud Jayet s’impose devant Carolina Albano et Valentina Balbi qui n’ont pas déméritées, faisant preuve d’une grande maitrise tactique et technique. Satisfaction du côté monégasque, puisque deux régatiers de la Section Sportive du Y.CM. entrent dans le Top 10 : Jérémy Moutout décroche la 8e place et Nicolas Rolaz la 10e. Un résultat encourageant pour Jérémy qui va s’envoler samedi en direction d’Auckland en Nouvelle-Zélande à l’occasion du Youth Sailing World Championship qui se déroulera du 14 au 20 décembre.

Classement général provisoire
Laser Standard :
1er Marco Gallo – ITA – 6 points
2e Nicolo Villa – ITA – 9 points
3e Maxim Nikolaev – RUS – 14 points

Laser Radial Masculin :
1er Guido Gallinaro – ITA – 5 points
2e Paolo Giargia – ITA – 6 points
3e Jacopo Scornaienghi – ITA – 14 points

Laser Radial Féminin :
1ère Maud Jayet – SUI – 5 points
2e Carolina Albano – ITA – 6 points
3e Valentina Balbi – ITA – 6 points

Laser 4.7 Masculin :
1er Francesco Viel – ITA – 8 points
2e Alessandro Fornasari – ITA – 10 points
3e Simone Scarpetta – ITA  – 19 points

Laser 4.7 Féminin :
1ère Federica Cattarozzi – ITA- 4 points
2e Elisa Navoni – ITA – 7 points
3e Alice Cortesi – ITA – 9 points


Informations, inscriptions et résultats : www.ycm.org

Laisser une réponse